user_mobilelogo

 

SALSA

La Salsa, telle que nous la connaissons aujourd'hui est un mélange culturel de rythmes d'Amérique Latine comme le son, le guaganco, la rumba, le mambo, le cha-cha, la bomba...avec des influences de rhytmes américains tels que le jazz, la soul, le blues et de rythmes européens.

Elle se danse de façon générale en couple mais également seul pour laisser libre court à l'improvisation, mais aussi en groupe dite "rueda de casino" consiste en une ronde(rueda) de couples où un meneur annonce successivement les figures à exécuter ensemble et en même temps en chagement de partenaire.

L'accent est mis sur le temps fort musical (temps 1 de la mesure à 4 temps) et on compte 1, 2, 3, ..., 5, 6, 7,...(pause sur les temps 4 et 8)

Lorsque la salsa est dansé en couple, le salsero marque le temps 1 du gauche. La salsera fera l'inverse, temps 1 pied droit.

source internet

  

BACHATA

La bachata est un rythme dansant originaire de République dominicaine, plein de folklore. On peut le considérer comme un mélange de boléro (surtout, le boléro rythmique) avec d'autres influences musicales d'origine africaine et avec d'autres styles comme le son, le merengue, le cha-cha-cha et le tango.

La bachata est jouée par plusieurs guitares (deux ou trois), accompagnées de percussions (bongomaracasgüira) et une basse. On parle aussi de Bolero, une musique associée pendant longtemps aux couches sociales les plus défavorisées de Saint-Domingue.

Au tout début, la bachata était dédaignée car c'était une musique qui provenait des classes sociales basses.

À ses débuts, elle était très peu diffusée en radio. Mais l'intérêt a surgi à partir des années 1980, avec l'expansion des moyens massifs de communication, le développement du tourisme, et l'effort de quelques compositeurs qui ont remarqué qu'avait surgi un nouveau genre. Les auteurs comme Juan Luis Guerra et Víctor Víctor dans les années 1990, et de Luis Días depuis 1980, ont apporté une vision plus moderne et urbaine.

L'expansion du tourisme en République dominicaine dans les années 1980 a offert à la bachata une popularité internationale, qui est alors devenue un symbole de la République dominicaine.

Source Wikipédia

 

KIZOMBA

La kizomba est une danse sensuelle qui repose essentiellement sur la connexion des partenaires. Elle doit son succès à sa musicalité. On l'associe aujourd'hui aux danses latines, bien qu'elle ne le soit pas historiquement. Cette danse est une danse lente, sensuelle et simple ce qui a accéléré sa notoriété et permis aux débutants de profiter du plaisir de la danse sociale plus rapidement qu'en salsa ou bachata par exemple.

La Kizomba est à la fois un genre musical et une danse africaine, originaire de l'Angola, qui est devenu populaire en Europe.

Le mot kizomba veut dire « fête » en Kimbundu, une des principales langues parlées en Angola.

Il s'est d'abord répandu dans les pays lusophones puis dans les pays européens et ensuite dans des pays non-européens comme les États-Unis…. C'est un dérivé du semba.

source internet